Les CFF: controverse à bien comprendre !

Aller en bas

Les CFF: controverse à bien comprendre !

Message  Mathieu Lang le Sam 15 Nov - 0:41

Voilà, suite à la demande d'adhésion à un groupe sur FaceBook qui m'a été proposée, je souhaite réagir car ce sujet commence à me mettre hors de moi ! Voici donc pour commencer les arguments proposés par les fondateurs du groupe (qui ne sont pas très forts en expression française et qui ont sûrement créé ce groupe sans réel but) :



On nous parle tout d'abord d'une baisse du prix des billets qui est qualifié d'exorbitant. Mais savent-ils seulement pourquoi le prix est élevé ? Se sont-ils posés la question juste une fois ? A mon avis, ils ont suivi la foule comme des moutons. Parce qu'il faut bien se rendre compte que par leur volonté d'abandonner peu à peu l'énergie nucléaire, fournissant le gros de l'électricité nécessaire aux trains pour circuler, au profit des énergies renouvelables, le prix de production monte et, surtout, en considérant que les demandes d'énergie globales de la population augmentent, il faut importer de plus en plus de nos pays voisins. Et l'importation n'est pas gratuite, loin de là. Il y a donc un problème de payement de la facture d'électricité qui fait déjà monter un petit les prix des billets. Ensuite, comme on va en parler plus bas, les infrastructures et les wagons se renouvelant en ce moment même, il faut de quoi financer ces travaux, venant avant tout de la demande de modernisation des utilisateurs.

Après, selon l'auteur de ce groupe, il y a un problème de train non disponibles la nuit. Mais n'es-ce pas justement pour ça que l'on a créé les noctibus ? Mais, sur ce point, je ne peux le contester, les moyens mis à disposition pourraient être encore un peu développés.

Ensuite, on nous parle d'automates à billets qui sont «parfois souvent hors-services». Vous remarquerez déjà le manque de clarté venant de cet énoncé se contredisant lui-même. On voit d'ailleurs bien que l'auteur a voulu modifier la réalité en l'empirant pour lui donner un sens plus choquant et parleur... Mais cela ne doit pas nous distraire de son but premier. Il faut avant tout se poser la question «Pourquoi les automates sont-ils de temps en temps hors-services ?» Il y a deux facteurs à considérer. Le premier, le plus important, est la délinquance et le vandalisme. Combien de ces distributeurs de billets ont la vitre tactile cassée, fendue, brûlée, taguée ? Et le teste de la machine ? Il est lui aussi souvent maltraité, mais cela n'affecte en rien le bon fonctionnement de l'automate. Le facteur premier du non fonctionnement n'est donc pas un problème venant des CFF, bien au contraire ! Cependant, il ne faut pas négliger que les machines, comme n'importe quel ordinateur, portable ou autre appareil électronique peut avoir une défaillance technique. Toutefois, cette défaillance n'est qu'un tout petit pourcentage des causes de mise hors-service des appareils.

Pour continuer, il est mis en avant un problème de fenêtres peu modernes qui tremblent à chaque croisement avec un autre train. En effet, c'est assez dérangeant et peu rassurant. Mais quel serait la solution à ce problème ? Le changement des rames de train pour les remplacer par des nouvelles, les actuelles se faisant vraiment insalubres. Ce remplacement est prévu pour 2010 si tout vas bien. Et cela nous ramène à la hausse des prix des billets évoquée plus haut. En tenant compte du fait que la population veut une baisse du coût du billet, un renouvellement des infrastructures, et bien plus encore, je pense qu'il faut être réaliste et ne pas vouloir "le beurre et l'argent du beurre" !

On aborde après le sujet des toilettes. Celui-ci est le même depuis des années... Les toilettes sont propres, entretenues par le personnel et comportent tout ce qui est nécessaire pour un confort optimal. Mais lorsqu'on entre dans des toilettes dégueulasses, trempes, avec du papier partout, etc, doit-on vraiment s'en prendre aux CFF ? Ou es-ce le précédent utilisateur le réel fautif ? Je vois là aussi un problème complètement décalé du sujet principal qui est, rappelons-le, le peu de satisfaction de la population envers les CFF.

Le problème suivant ne devrait même pas être posé ! Il s'agit du fait que les rails sont penchées d'une telle façon qu'on a l'impression que le train va verser dans les virages. Mais pensez-vous réellement qu'il s'agit d'une envie des CFF de nous donner envie de vomir ? Bien évidemment que cette inclinaison est réellement nécessaire ! Il s'agit là d'un principe physique de base. Il s'agit de la force centrifuge, qui a tendance à exercer une pression en direction de l'extérieur du virage. Pour la contrer, on incline les rails de telle manière que cette force se retrouve perpendiculaire aux rails, comme la force de pesanteur lord l'un bout droit. Cette problématique n'est donc pas réelle et ce point a été posé de manière complètement irréfléchie, dans le seul but apparent de couler les CFF un peu plus et donc de convaincre les lecteurs de l'avis de l'auteur de ce groupe, ce qui nous ramène au comportement déjà évoqué au point concernant les automates...

Enfin, on conclura avec les trains à deux étages demandés. Evidemment, c'est une bonne idée, mais c'est comme pour le remplacement des rames comportant entre autres des fenêtres peu isolées, il s'agit d'avoir le «beurre et l'argent du beurre». Il n'est pas possible de demander une baisse des prix et en même temps un renouvellement du parc ferroviaire. Les demandes ont toujours un coût et il faut être prêt à l'assumer !

En conclusions, je dirais que ce groupe de FaceBook n'a pas raison d'être et qu'il a été fondé sous la simple impulsion d'un effet tendance.




A bon entendeur !

Mathieu Lang

_________________
avatar
Mathieu Lang
Admin

Messages : 177
Date d'inscription : 01/11/2008
Age : 25
Localisation : Panex s/ Ollon (VD)

Voir le profil de l'utilisateur http://homepage.mac.com/mathieu.lang

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les CFF: controverse à bien comprendre !

Message  Nena le Sam 15 Nov - 1:28

On peux dire que t'as démonté leurs bouture d"argumentation" en règle !

N'empêche que je trouve toujours les billets relativement cher... Bex-Bienne aller-retour : 88.-, demi tarif 44.-
Et 44.- a raison d'une fois par semaine pendant quasi un an, vous aurez une des dépenses que j'ai dû faire pour aller voir un de mes exs. Joyeux non?
Mon copain actuel habite Vourvy, un des bleds avec les correspondances les plus POURRIES (4 trains/jours en week-end, et encore).
Vouvry-Bex = 13km (on a regardé sur Google Earth xD)... Pour 13 km, en moyenne une heure de trajet... L'erreur, ou est-elle ?

Bon bref, je râle je râle, mais j'avoue que les CFF ne sont pas non plus des magiciens :s
avatar
Nena

Messages : 131
Date d'inscription : 08/11/2008
Age : 27
Localisation : Bex-City, wesh gros

Voir le profil de l'utilisateur http://dragoonathe.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les CFF: controverse à bien comprendre !

Message  Oliver Meyer le Mar 18 Nov - 19:58

Tout d'abord, merci Mathieu, j'hésitais à rejoindre ce groupe pour essayer de leur faire comprendre leur stupidité, puis à le quitter, mais ici c'est mieux =D.



Nena a écrit:On peux dire que t'as démonté leurs bouture d"argumentation" en règle !

N'empêche que je trouve toujours les billets relativement cher... Bex-Bienne aller-retour : 88.-, demi tarif 44.-
Et 44.- a raison d'une fois par semaine pendant quasi un an, vous aurez une des dépenses que j'ai dû faire pour aller voir un de mes exs. Joyeux non?
Mon copain actuel habite Vourvy, un des bleds avec les correspondances les plus POURRIES (4 trains/jours en week-end, et encore).
Vouvry-Bex = 13km (on a regardé sur Google Earth xD)... Pour 13 km, en moyenne une heure de trajet... L'erreur, ou est-elle ?

Bon bref, je râle je râle, mais j'avoue que les CFF ne sont pas non plus des magiciens :s

Si j'ai bien compris, tu te plains du manque de trains en direction des 'bleds'. Encore une fois, résoudre ça viendrait à rajouter plus de voies, donc plus de trains, donc une augmentation des prix, donc plus de plaintes.

Franchement, il faut pas se plaindre, si on compare le service des CFF à certains pays voisins, je suis sûr qu'on serait tout de suite très heureux. À savoir aussi que l'Etat paie un bon bout du prix des billets.


En bref, comme tu l'as si bien expliqué, un groupe tout à fait inutile, se plaignant sur des problèmes totalement infondés.

Oliver Meyer

Messages : 24
Date d'inscription : 06/11/2008
Age : 25
Localisation : Clarens

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les CFF: controverse à bien comprendre !

Message  Mathieu Lang le Mar 18 Nov - 20:15

Merci Oliver pour ta réaction !

Mais c'est quand même incroyable qu'il y aille autant de monde.. Comme quoi, l'histoire des moutons, c'est quand même malheureusement bien vrai...

_________________
avatar
Mathieu Lang
Admin

Messages : 177
Date d'inscription : 01/11/2008
Age : 25
Localisation : Panex s/ Ollon (VD)

Voir le profil de l'utilisateur http://homepage.mac.com/mathieu.lang

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les CFF: controverse à bien comprendre !

Message  Nena le Mar 18 Nov - 22:43

L'histoire des moutons de Panurge, sa fait longtemps qu'elle est vérifiée xD

Oliver : Oui oui je suis bien consciente que c'est le serpent qui se mord la queue, mais certains voies de réclament pas forcément de travaux supplémentaires, juste une réorganisation des horaires ^^
M'enfin bref, mis à part mes râleries personnel, il est clair que ce groupe est USELESS xD
avatar
Nena

Messages : 131
Date d'inscription : 08/11/2008
Age : 27
Localisation : Bex-City, wesh gros

Voir le profil de l'utilisateur http://dragoonathe.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les CFF: controverse à bien comprendre !

Message  Nena le Sam 29 Nov - 20:12

Juste petite update d'après l'avis de mon copain qui est pas mal renseigné sur les CFF -Papa qui y bosse aidant- en suisse Romande en tout cas.

Concernant, l'électicité, tu parlais des énergies renouvelables. En Suisse romande, la majeure partie du courant est fournie par les barrages -Emmosson, un autre dans le Haut Valais, etc... -. Donc suite a ce qu'a affirmé ma chère moitié, et sachant que nous avons un certain nombre de barrage qui sont également capable de fournir les CFF en courant.
Autre détail, les CFF ont leurs courant privés, leurs propres lignes a haute tension. Vous vous rappellez cette monstre panne il y a quelques années ? S'ils avaient été affilié au réseau public -Energie Romande par ex.- elle n'aurai jamais eu lieu. ^^
Enfin bref, quelques petites précision concernant l'énergie. ^^

Mais avouez que comparé a la Suisse Alémanique -Zurich et St Gall par exemple-, au niveau horaire et matériel roulant, nous sommes relativement défavorisé. :s

-On a compté ! A Zurich, 50 trains partent en 40 minutes !! Contre 14 trains pour Genève-
-De Winthertur pour Zurich HB, 6 trains par heure! -

Pour finir, les trains qui nous amènent a Burier datent des années 60, ormi l'automotrice qui date des années 90 ! xD
avatar
Nena

Messages : 131
Date d'inscription : 08/11/2008
Age : 27
Localisation : Bex-City, wesh gros

Voir le profil de l'utilisateur http://dragoonathe.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les CFF: controverse à bien comprendre !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum